Résultats de votre recherche

2003 – affiche Scanreigh – lithographie Atelier Lacourière et Frélaut – Exemplaire dédicacé

Posté par pearoid le 19 décembre 2020

2003 – Affiche exposition Atelier Lacourière et Frélaut  »Scanreigh. Votre impression, 20 ans après? » - Lithographie en trois couleurs sur Rivoli 160g, imprimée par Thomas Marin sur les presses de l’atelier.
Format 70×45 – Tirage 100 exemplaires non justifiés. - Référencement « livres à l’envi » A63 page 126.

L’atelier Lacourière Frélaut fût fondé en 1929 par Roger Lacourière. Il vit défiler tous les grands artistes qui « taquinaient » la gravure. En 1979, Madeleine Lacourière sa veuve fit un don à la Bibliothèque Nationale d’une importance exceptionnelle (32 gravures de Picasso dont 29 planches de la suite « Vollard », 37 burins de Derain pour le « Satyricon » de 1934, les 6 vernis mous de Matisse pour le « Ulysse » de 1935 ainsi que des épreuves rarissimes de Pacsin et Bonnard.).(Ref Connaissance des Arts Mai 1979 page 60).
C’est dire l’importance historique de cet atelier.

Belle et indispensable lithographie de Scanreigh qui sort de cet atelier et qui nous est dédicacée. Et en plus on a le carton d’expo et on a retrouvé une photo sur internet de lui même avec l’affiche!!

_DSC3062 détail dédicace détail notes au dos  carton d'expo Scan Voir les autres oeuvres de Scanreigh      quelques autres articles citant Lacourière et Frélaut   voir l’affiche sans le texte

Publié dans illustration | 2 Commentaires »

Le Mois de l’estampe Cambrai – Picasso / Atelier Lacourière Frélaut – fascicule exposition -1997 (Print)

Posté par pearoid le 4 novembre 2020

En 1997, la ville de Cambrai proposait sa première exposition d’Estampes avec l’ambition de réitérer son évènement chaque année avec notamment l’invitation faite à un éditeur d’art. Pour la première année la ville mettait en avant l’atelier Lacourière Frélaut installé à Montmartre. Atelier de l’excellence en taille douce ayant travaillé avec les plus grands artistes comme Picasso, Braque, Matisse, Rouault, Miro… ainsi que les grands éditeurs comme Skira, Vollard (on lui doit notamment la fameuse « suite Vollard »), Iliazd, Maeght, Gérald Cramer…

Edition à cette occasion d’un fascicule d’une cinquantaine de pages au format 27×19 bien documenté et illustré. Très beaux  articles sur l’atelier d’art Lacourière Frélaut, les estampes grands formats ainsi que sur les estampes Picasso créées chez ce même atelier. Au final une cinquantaine d’estampes de Picasso exposées au Musée ainsi que les grands formats de Ray Arnold, Olivier Debré, Martin Muller-Reinhart,  Zao Wou-Ki, et Scanreigh.

Une mine d’or pour ceux qui s’intéressent à l’estampe où l’on apprend d’ailleurs que c’est Roger Lacourière qui eut l’idée d’utiliser un seul bois pour toutes les couleurs que certainement Picasso reprit à son compte pour créer plus vite.

Page de couverture P. 4-5 P. 8-9 P. 10-11 P. 12-13 P. 18-19 P. 22-23 P. 24-25 P. 26-27 P. 28-29 P. 32-33 P. 38-39 P. 40-41 P. 42-43

Publié dans illustration | Pas de Commentaires »

m.s. Penrod N° 7 – Norigeon/Scanreigh/Leplat « Pipeule » – Exemplaire EA avec dessin original.

Posté par pearoid le 1 novembre 2020

Ce numéro 7 de Penrod est le plus “zine” — fanzine, graphzine — de la série. C’est Reno Leplat, jeune nîmois des éditions Nunu qui, à ma demande, à concocté son “look” (les anglicismes sont welcome) et il n’y est pas allé avec le dos de la parodie. Il faut dire aussi que le texte de Jacques NorigeonPipeule, incite au défoulement.

J’ai rencontré Jacques Norigeon en 2005 chez Lacourière Frélaut **. Nous avons échangé nos publications respectives. J’ai reçu de sa part deux petits livres pleins de finesse et de charme avec des dessins de Henri Cueco.
Lors de mes rangements pré-déménagement, je tombe sur des dessins de 1992, à l’encre de Chine sur papier ancien. C’était, je crois, une réserve d’idées pour des eaux-fortes que je me proposais d’imprimer sur les presses de l’École des Beaux-Arts, de Besançon à l’époque, quand les étudiants s’évaporaient (ça arrive, si, si) ou bien certains jours d’hiver, quand il m’arrivait de rester jusqu’à la fermeture tardive de l’école en compagnie de Pierre Voisin, le typographe, dont la flamme pour ses presses historiques savait susciter des vocations typo.
Ces dessins, tous de même format, semblaient remplis d’une narration contenue et énigmatique comme en attente d’une destination. Parfaits pour un Penrod. La réserve d’idées qu’ils représentaient est bien entendu à mille lieues de ce que Jacques Norigeon y a décrypté et que Reno Leplat a graphiquement fait mousser. Cela ma ravit.

« Pipeule » de Jacques Norigeon avec 41 dessins de Scanreigh. Impression infographique sur couché 135 g. Couverture 300 g. Format : 21 x 29,7 cm à l’italienne, 26 pages recto, reliure à la chinoise. Edition originale tirée à 60 exemplaires numérotés. Maquette Reno Laplat, Editions Nunu – Les 20 premiers exemplaires sont accompagnés d’un dessin original signé et daté sur Arches.

On apprend plein de trucs dans ce Penrod comme quoi il faut lire Penrod. Par exemple on sait maintenant pourquoi Rodolphe Auguste Serge Marcel Ulysse Satisfecit sombra dans le neutralisme en devenant amuseur public à Lausanne par contre on a pas réussi à traduire le texte ci-après ; « Le fam’ orthoph’ av’ dem’ les alleg’ des quat’ caval’ de l’apocope » mais c’est pas bien grave…On a appris tellement de trucs ! Saviez-vous (un autre exemple) qui a créé l’académie du placard « pour n’oublier personne » ?

Un Penrod essentiel où Norigeon et Scanreigh rivalisent d’audace le tout sublimé par Reno Leplat !

Pag couv dessin original détail int 2 détail int Scan dos   Voir les autres Penrod   -  Voir tous les Jean-Marc Scanreigh

Publié dans illustration | 1 Commentaire »

Centre d’Arts Graphiques – La Métairie Bruyère – Parly

Posté par pearoid le 12 juin 2018

Le centre d’art de la Métairie Bruyère est un haut lieu des métiers de l’imprimerie. Composé de la maison d’édition RLD et de l’association “ Aux 4 vents de l’art ” venez découvrir un lieu unique en Europe, regroupant un ensemble d’ateliers permettant la réalisation d’estampes originales et de livres d’artistes.

   Les artisans d’art et l’équipe de l’association sont heureux de vous accueillir dans leurs ateliers et vous convient à un véritable voyage hors du temps au cœur de l’imprimerie traditionnelle. Vous découvrirez la gravure, la lithographie et la typographie à travers des visites guidées, des cours, des stages et des expositions.

Editions RLD, une histoire de famille :  Pendant plus de cinquante ans, le graveur Robert Dutrou et Lydie son épouse ont relevé un défi : puiser aux meilleures sources tant artistiques que techniques, pour conférer à l’estampe et au livre d’artiste, ses lettres de noblesse, grâce à la confiance des plus grands créateurs et artisans du livre.  Très jeune, chez Lacourière, Robert Dutrou découvre son métier aux côtés de grands noms de la peinture contemporaine : Picasso, Ernst, Hartung, Masson et Joan Miró. Robert et Lydie travaillent ensuite aux ateliers de la fondation Maeght avec Braque, Riopelle, Calder, Ubac et leur ami Miró. En 1973, avec la complicité de son époux et de Joan, Lydie, forte de son savoir-faire, ouvre l’atelier R.L.D. à Paris dans le XIIIème. Les presses de la jeune maison d’édition donnent naissance à de nombreuses estampes et livres rares signés Alechinsky,  Arman, Chillida, Tapiès, Ionesco, Tardieu, Mandiargues, Perec, Saura, Seguí, Miotte, les Lalanne…

Toujours au service de leur passion, ils créent en 1985, dans un corps de ferme typique de la Puisaye, le centre d’art graphique de la Métairie Bruyère. Un vaste ensemble d’ateliers répartis sur huit bâtiments. Ce haut lieu de gravure, de lithographie et de typographie manuelle accueille des artistes et des poètes de renommée internationale.

 Aujourd’hui, alliant tradition et modernité, la maison continue de tirer pour le compte d’artistes, de galeries d’art et d’éditeurs soucieux de la qualité et du respect de l’image, mais poursuit également son travail d’édition d’estampes contemporaines et de livres de bibliophilie avec de nouveaux artistes et poètes tels que, Arroyo, Agosti, Di Rosa, Speedy Graphito, Texier, Villeglé, Jean Daive, Adami, Lascault, Sophie Dutertre, James Sacré, Pierre Collin, Herman Dune, Debeurme, Sabine Finkenauer…

Association “Aux 4 vents de l’art”    -   Art, culture & handicap

    Une journée de 1973, Robert Dutrou graveur imprimeur taille-doucier, travaille à la préparation de plaques de cuivre pour son ami le peintre Joan Miró. Sa nièce non-voyante alors âgée de 10 ans entre dans l’atelier « Tonton tu travailles ? Est-ce que je peux voir ce que tu fais ? ».Robert lui fait toucher le résultat imprimé de la planche gravée par l’artiste, elle s’exclame : « Que c’est beau ! c’est un oiseau ». Cette gravure s’appelle « Le Grand Duc ». Ému, Robert raconte l’anecdote à Miró. Très touché, l’artiste lance : « Il faudrait faire quelque chose pour les aveugles ». L’artisan taille-doucier lui explique qu’avec son épouse Lydie, ils souhaiteraient éditer un livre  de bibliophilie illustré de gravures de ces amis artistes afin de générer des fonds pour  venir en aide aux enfants non-voyants ou handicapés. Miró enthousiaste lui répond :  « Dutrou je serai le premier ! ». Cette même année, le peintre réalise la première gravure du livre « Le plus beau cadeau » accompagné de poèmes d’enfants non-voyants sélectionnés par André Peyre de MandiarguesAlechinskyChillidaMiotteCH PerdersenTapièsSugaï feront aussi don d’une œuvre pour cet ouvrage d’art.

En 1985, Robert et Lydie Dutrou créent le centre d’art graphique de la Métairie Bruyère et en 1994 l’association « Aux Quatre vents de l’art ». Elle a pour objet de favoriser la création artistique, d’aider à son développement, en particulier auprès des jeunes de promouvoir la curiosité et le goût du public pour les arts, participer ou organiser toute action bénévole et non lucrative sous la condition que l’art en soit le moyen d’expression. Cette année là, Murielle Ledoux la nièce de Lydie et Robert, devenue professeur de piano à l’INJA et un de ses amis malvoyants inaugurent la première exposition organisée à la Métairie par l’association en y donnant un concert à quatre mains. Un premier chien guide est parrainé et remis à un jeune non-voyant. D’années en années l’association s’est développée et ses activités se sont diversifiées. Elle accueille des enfants handicapés ou non, des étudiants en art et des adultes pour des stages de gravure et typographie. Organise et participe à de nombreuses manifestations culturelles tout public à l’image du stage « Cirque & Gravure ».

Belle série d’affiches rassemblées de ce centre d’art

affiche 2005 - 55x35 Coralie Nadaud (1978 -)  affiche format 55x38 Illustrateur ?  affiche 1998 format 61x39Pierre Bettencourt (1927 – 2006) Affiche originale publiée à l’occasion de l’exposition Pierre Bettencourt au centre d’art graphique de la Métairie Bruyère en 1998. Tirée sur papier Rivoli sur les presses de l’atelier RLD. Robert et Lydie Dutrou éditeurs 1998. Tirage (à priori) 100 exemplaires.

.affiche 2004 - format 55x35 René Botti (1941 – ) henri Alekan (1909 - 2001)Affiche 50 ans de lumière format 60x40 affiche Henri Alekan (1909 – 2001)

 

Publié dans illustration | Pas de Commentaires »

 

decorativeeffecttouch |
bonnielewisart |
paulinebeugniot |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | "l'Ô colorée"
| L'ATELIER DE CREATION
| La nurserie de Néonat