Résultats de votre recherche

Lynette – Aquarelles

Posté par pearoid le 8 décembre 2018

1 aquarelle format 19x15  2 aquarelle format 19x15  3 aquarelle format 19x15  Trois dessins à l’aquarelle signés Lynette…. Qui a dit Pouette ?? Chouette ! Pas d’infos sur ce ou cette lynette..recherches en cours

Publié dans illustration | Pas de Commentaires »

Bernard Buffet (1928-1999) – Tapisserie La Chouette

Posté par pearoid le 22 septembre 2018

tapisserie - La Chouette -  format 64x53  détail tapisserie  Superbe réalisation en tapisserie de La Chouette de Bernard Buffet en 1969. Il s’agit en réalité d’une huile réalisée en 1969 ayant pour titre « Le petit Duc ».

Publié dans illustration | Pas de Commentaires »

Gabriel Paris ( 1924 – 2000) – Lithographies

Posté par pearoid le 18 juin 2018

Deux belles lithographie de Gabriel Paris. Nous avions déjà récupéré il y a quelques années « la Chouette » du même artiste (voir lien)

litho Bateaux dans un port 48x63 sur 55x76 - 260 exemplaires  litho maison étang 48x65 sur 55.5x76 - 275 exemplaires  Les couleurs de Gabriel Paris sont toujours très fortes, chatoyantes. Artiste dans la lignée des peintres du Fauvisme relativement méconnu en France.

Publié dans illustration | Pas de Commentaires »

Gabriel Paris – Litho « La Chouette »

Posté par pearoid le 7 juillet 2016

_DSC5401  _DSC5402  _DSC5403  considéré comme peintre fauviste, il existe une quantité d’informations sur internet sur cet artiste. Ici « la Chouette » lithographie en édition limitée et signée 1961.

Artiste référencé même sur wikipédia

Gabriel Paris, né à Uzès en 1924 et mort à Paris en 2000, est un artiste peintre et décorateur de cinéma français.

Biographie

Après des études d’architecture à l’École des beaux-arts de Paris, il entre sur concours à l’Institut des Hautes Études Cinématographiques. Diplômé en 1949, architecte décorateur, il est d’abord assistant décorateur de Pimenof, Alexandre Trauner et Max Douy, puis, à partir de 1961, décorateur pour la télévision et pour le cinéma. Il est notamment chef-décorateur de la série télévisée Vidocq et assistant-décorateur du film Du rififi chez les hommes (1954). Il travaille également sous la direction de Raymond Gabutti notamment pour la série télévisée Belle et Sébastien1.

À partir de 1950, il se consacre à la peinture parallèlement à son activité de décorateur, jusqu’en 1968 où il s’engage dans les événements de mai à Paris. Par la suite, il se consacre exclusivement à son œuvre, partageant son temps entre son atelier de Paris dans la cité Montmartre-aux-artistes et son « Atelier de l’Olivette » à Lodève dans l’Hérault, installé dans une ancienne usine.

Œuvre

Fondateur de la « Jeune Estampe » avec Krol, Mario Avati, Siméon, il subit d’abord l’influence du surréalisme, puis du peintre Seurat et enfin de l’expressionnisme. Selon Robert Aries, « sa peinture est dans l’esprit des peintres de tradition française : François Desnoyer, Charles Lapicque et Édouard Pignon ».

Dessins, peintures et gouaches témoignent de sa présence dans le siècle et évoluent avec lui. Éditeur de nombreuses lithographies et sérigraphies, il traite tout le long de sa vie de nombreux thèmes de la société de l’époque, faisant de lui un peintre engagé tout en continuant à peindre sur toiles paysages hauts en couleurs, ports et natures mortes. Selon Jean-Jacques Lévêque, historien d’art2 « On est là dans l’héritage du fauvisme, de l’expressionnisme, un peintre d’accent, de verve et de saveur… »3 Également poète, fasciné par les enluminures du Moyen Âge, il se passionne pour la calligraphie et réalise des livres d’art à compte d’auteur4. Il illustre ainsi, à partir de 1961, les textes de ses amis poètes (René Witold, Olivier Kerneis) ; les poèmes Exercices de style puis Il pleut (en 1978) de Raymond Queneau5, de Stéphane Mallarmé (Les Fleurs), des poèmes médiévaux (Curieux Temps d’Aimer), et un ouvrage grand format sur la tauromachie (1965-1967) comportant lithographies, linogravures, eaux fortes et burins sur des textes de Michel Leiris6.

affiche.php  litho les barques 1960  quelques exemples trouvés sur internet.

Voir autres oeuvres de cet artiste

Publié dans illustration | Pas de Commentaires »

Dessin pastel et crayon (dessin sur canson)

Posté par pearoid le 26 novembre 2015

la femme a la lampe bleue  la signature à droite est indéchiffrable… bon pour le moment on l’appelle: « La femme à la lampe bleue » On verra bien si quelque personne nous donne des renseignements. Avouez tout de même qu’elle est chouette !

Publié dans illustration | Pas de Commentaires »

 

decorativeeffecttouch |
bonnielewisart |
paulinebeugniot |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | "l'Ô colorée"
| L'ATELIER DE CREATION
| La nurserie de Néonat