• Accueil
  • > Recherche : héliogravures

Résultats de votre recherche

Albert Aublet (1851- 1938) Peintre – Héliogravure Braun et Cie – Le Christ

Posté par pearoid le 5 avril 2019

Je suis celui que vous cherchez - Format 25 x16.5 - Bassin 18 x13.5  image gravure 14.4 x10.5  détail bas de gravure  Très belle héliogravure d’après une peinture (pinx) d’Albert Aublet ALBERT-AUBLET-(PARIS-1851-1938)-LE-CHRIST-HUILE-SUR-PAPIER-CONTRECOLLE-SUR-TOILE&HELLIP- .Timbre à sec du copyright. Nous avons déjà parlé des héliogravures et notamment celles des Ets Braun et Cie. Ne cherchez plus…… Je suis celui que vous cherchez.

Publié dans illustration | 2 Commentaires »

Patrice Breteau ( 1942 – ) – complément d’informations

Posté par pearoid le 7 mars 2019

Il y a quelque temps nous avions présenté 3 magnifiques Héliogravures de Pierre Brochet, immense graveur. Le tirage était limité et la signature  était inconnue malgré nos recherches auprès des spécialistes de l’héliogravure et de l’exécuteur testamentaire de Pierre Brochet.

Nous venons enfin de trouver l’artiste qui avait collaboré avec le graveur, il s’agit de Patrice Breteau, artiste et peintre officiel de la NASA.

Nos recherches sont donc terminées sur cette collaboration que personne ne connaissait entre Pierre Brochet et Patrice Breteau.

détail signature (brun)  8517674_bukobject      Gravure héliographique 1985 Pierre Brochet - (Bleu) - 55 sur 85 ex  images

 

Ci-après quelques éléments de biographie;

Né en 1942, Patrice Breteau vit et travaille à Paris où il crée des œuvres qui partagent un message de paix à travers les symboles d'un nouvel horizon cosmique avec des expressions de son imagination 
tournée vers l'avenir de l'humanité. Allant au-delà de l’art géométrique, il crée de nouvelles règles où la lumière prédomine, en la combinant avec des variations chromatiques, des lignes et des formes 
pour atteindre un point d’harmonie. Son médium couvre des installations spécifiques à un site, des peintures et des sculptures.

Au début de sa carrière, Breteau rencontra Pierre Cardin, qui devint son mécène, lui permettant de réaliser ses projets les plus avant-gardistes. En 1986, Breteau a été nommé «Artiste officiel de la NASA». 
On peut voir un grand nombre de ses pièces ainsi que dans la collection du Pentagone à Washington. Notamment en 2008, il a été commandé pour les Jeux olympiques de Beijing où il a reçu ses œuvres 
font partie de collections nationales en Californie, au Texas et en Floride.

COLLECTIONS INTERNATIONALES

N.A.S.A. Siège social - Washington DC
Quartier général de la Force aérienne - Le Pentagone, Washington D.C.
Johnson Air & Space Museum - Houston, TX
Musée du désert - Palm Springs, CA
Musée d'art moderne - Pensacola, FL
Loge maçonnique, siège de Paris

Publié dans illustration | Pas de Commentaires »

Pierre Brochet – Héliogravure – Complément d’information

Posté par pearoid le 28 février 2019

Nous avons en son temps présenté Pierre Brochet et ses héliogravures – lien , cependant nous sommes toujours en recherche du signataire de ces trois tirages.

Après contact avec son exécuteur testamentaire ainsi que certains grands spécialistes, s’il s’avére que le tampon au dos des tirages authentifie bien l’héliogravure comme étant de Pierre Brochet, personne n’est en  mesure d’indiquer le nom du signataire de l’oeuvre. De plus personne ne connaissait ces tirages.

En comparant également le sigle en haut à gauche sigle sur héliogravure on trouve de grandes similitudes avec le tampon à sec qu’utilisait Pierre Brochet insciption peirre brochet .  Espérons qu’un jour nous découvrirons avec qui en 1985, Pierre Brochet a collaboré sur ces tirages.

Les recherches continuent. Voir recherches finales.

Publié dans illustration | Pas de Commentaires »

Pierre Brochet (1922 – 2016) – Gravure héliographique 1985 (artiste signant B. A inconnu) – Patrice Breteau

Posté par pearoid le 6 juillet 2018

Très belle série de 3 épreuves authentifiée par un tampon au verso de chaque document Détail tampon dos de chaque héliogravure Malheureusement la signature de l’artiste est illisible. Peut-être qu’un de nos lecteurs saura nous renseigner.

Pierre Brochet, héliograveur réputé est l’auteur de nombreux documents sur les procédés de gravure et d’impression. La data BNF recense la plupart des ses activités.

Les 3 tirages n’ont pas de titre. Les noms que nous avons donnés provisoirement sont entre parenthèse.

Gravure héliographique 1985 Pierre Brochet  - (brun) - 55 sur 85 ex détail numérotation (brun) détail signature (brun)

Gravure héliographique 1985 Pierre Brochet - (Bleu) - 55 sur 85 ex détail numérotation (bleu) détail signature (bleu)

Gravure Héliographique 1985 Pierre Brochet - (Brique) - 55 sur 85 ex Détail numérotation (Brique) détail signature (brique)

L’héliogravure au grain

L’héliogravure au grain est LE procédé d’impression photomécanique par excellence. Il permet une qualité de rendu qui est devenue célèbre avec les héliogravures de Camera- Work et les images de Stieglitz, Alvin Langdon, Coburn et bien d’autres.
L’opération consiste à graver une plaque de cuivre à partir d’un positif photographique (une image diapositive N&B) Le cuivre est recouvert de gélatine sensibilisée au bichromate et insolée sous le cliché positif. ( je passe sur les détails du transfert de cette image gélatinée).
Cette gélatine sous l’action de la lumière est devenue plus ou moins perméable et sert de réserve à la solution d’attaque au perchlorure de fer, un peu comme cela se passe dans l’eau-forte.
Le cuivre est donc attaqué plus ou moins profondément pour constituer des « tailles » et faire ainsi une  matrice d’impression en creux. 
La plaque est encrée puis essuyée en surface, l’encre restant dans les creux.
On pose la plaque sur le plateau d’une presse taille douce on la recouvre d’un papier chiffon humidifié, le passage sous la presse force le papier humide donc assoupli à aller chercher l’encre dans les tailles. 
Pourquoi « au grain » ? C’est un point extrêmement important dans le procédé. Il consiste à mener l’attaque du cuivre à travers une sorte de trame aléatoire constituée de grains de résine déposés et fixés sur le cuivre. Grâce à cette façon de faire, les plages noires sont traduites par des « tailles » des creux dans le cuivre extrêmement rapprochés alors que sans cela on aurait un large creux incapable de garder l’encre à l’essuyage (on appelle cela un « crevé » en termes de gravure en creux). 
C’est  le moyen de traduire les noirs et les demies teintes comme l’on fait dans la gravure à l’aquatinte. 

Jean Claude Pronier

http://www.galerie-photo.org/n-f-39618.html

Voilà pour la technique, reste cette série de 3, peut-être incomplète (!) et dont l’auteur reste à trouver. Merci de vos renseignements si vous en avez . VOIR RECHERCHES FINALES – PATRICE BRETEAU

Publié dans illustration | Pas de Commentaires »

Galerie Georges Petit – Catalogue vente du 03 Décembre 1904 (Héliogravures procédé Georges Petit)

Posté par pearoid le 5 décembre 2017

carte Succession de Mme Ridgway. _DSC7136 _DSC7138 dont 4 remarquables peintures de Fr. Boucher et, comme il est dit: « de l’ancienne collection de la Marquise de Pompadour », vente de la Galerie Georges Petit en 1904.

4 - François Boucher (1703 - 1770) Les Charmes du printemps 5 -  François Boucher (1703 - 1770) Les Plaisirs de l'été 6 - François Boucher (1703 - 1770) Les Délices de l'automne 7 - François Boucher (1703 - 1770) Les Amusements de l'hiver

27 - Hubert Robert (1733 - 1808) Les Monuments de Rome 28 - Hubert Robert (1733 - 1808) Les Monuments de Paris 29 30 - Hubert Robert (1733 - 1808) L'Accident et l'Abreuvoir   Robert Hubert

 

Publié dans illustration | Pas de Commentaires »

Hôtel Drouot – Catalogue des ventes du Mercredi 7 Juin 1911 – 19 Héliogravures (Procédé Bernheim Jeune)

Posté par pearoid le 3 décembre 2017

_DSC7115 _DSC7116 Joseph Bail (les dévideuses) 1 - Joseph Bail (1862 - 1921) Les dévideuses  Rosa Bonheur (Le cheval blanc) 4 - Rosa bonheur (1822 - 1899) Le cheval blanc Honoré Daumier (La soupe) 11 - Honoré Daumier (1808 - 1879) La soupe   Paul Delaroche (Charlemagne traversant les Alpes) 12 - Paul Delaroche (1797 - 1856) Charlemagne traversant les Alpes   Henri Fantin-Latour (Aprés le bain) 13 - Henri Fantin-Latour (1836 - 1904) Aprés le bain   Ferdinand Heilbuth (La grenouillère) 20 - Ferdinanjd Heilbuth (1826 - 1889)  La grenouillère     Eugène Isabey (Le cabestan) 25 - Eugène Isabey (1803 - 1886) Le cabestan     Albert Lebourg (La rivière et Vue de Rouen) 26 27 - Albert Lebourg (1849 - 1928) La rivière et vue de Rouen         Mihali Munkacsy (La grève) 33 - Mihali Munkacsy (1844 -1900) La grève   Camille Pissarro (L’inondation et Le Pont-Neuf) 34 35 - Camille Pissarro (1830 - 1903) L'inondation et le Pont-Neuf  Auguste Renoir (Provende de poules) 37 - Auguste Renoir (1841 - 1919) Provende de poules  Alfred Sisley (Tournant du Loing) 42 - Alfred Sisley (1839 - 1899) Tournant du loing   Alfred Stevens (Le tableau et La lettre) 43 44 - Alfred Stevens (1823 - 1906) Le tableau et la lettre  Octave Tassaert (Sarah la baigneuse) 48 - Octave Tassaert (1800 - 1874) Sarah la baigneuse      Frits Thaulow (Effet de neige) 49 - Frits Thaulow (1847 - 1906) Effet de neige   Jean-François Millet (Pastorale) 53 - Jean-François Millet (1814 - 1875) Pastorale

L’ensemble de ces gravures sont dites « procédé Bernheim jeune » et vraisemblablement imprimées en héliogravure.

Publié dans illustration | Pas de Commentaires »

Galerie Durand-Ruel – Catalogue de vente du jeudi 21 et vendredi 22 mars 1907 – Collection M. George Viau.

Posté par pearoid le 1 décembre 2017

_DSC7078  Carte d’entrée à l’exposition particulière présentant la vente. _DSC7076 _DSC7079 A noter les deux experts annoncés sont ou deviendront deux des plus grandes galeries de l’époque..(Durand-Ruel et Bernheim Jeune)Concurrents féroces ! Le catalogue présente une série de reproduction (certainement des héliogravures tant la définition et les détails sont excellents) dont une phototypie de Gauguin signée Berthaut. La vente comporte pas moins de  192 oeuvres d’artistes qu’il serait aujourd’hui impossible de réunir dans une exposition. Ci-après les héliogravures imprimées dans le catalogue.

16 - E. Carrière (1849 - 1906) Tête de femme 23 - Honoré  Daumier (1808 - 1879) Au théâtre 24 - Maurice Denis (1870 - 1943) Femme et enfant 28 - Georges D'Espagnat (1870 - 1950) Vallée de la Seine; la Terrasse 34 - Paul. Gauguin (1848 - 1903) Oranges et citrons - Phototypie Berthaud 37 - Armand. Guillaumin (1841 - 1927) Le Quai d'Austerlitz; mars 43 - Albert Lebourg (1849 - 1928) Canal aux environs de Schiedam 46 - Albert Lebourg (1849 - 1928) Le Pont Royal et le Pavillon de Flore 56 - Camille Pissarro (1830 - 1903) Les Mathurins; Pontoise 57 - Camille Pissarro (1830 - 1903) Une ferme aux environs de Pontoise 61 - Camille Pissarro (1830 - 1903) Cour de ferme en Bretagne 68 - Auguste Renoir (1841 - 1919) Diane Chasseresse 71 - Auguste Renoir (1841 - 1919) Danseuse espagnole 74 - Auguste Renoir (1841 - 1919) La loge 77 - Alfred Sisley (1839 -1899) Vallée de la Seine; vue des hauteurs de Louveciennes 78 - Alfred Sisley (1839 -1899) Eglise de Moret; temps pluvieux 79 - Alfred Sisley (1839 -1899) Cour de ferme prés de Moret 81 - Henri de Toulouse-Lautrec (1864 - 1901) La danse mauresque au Moulin Rouge 82 - Henri de Toulouse-Lautrec (1864 - 1901) La danse au Moulin Rouge 84 - Victor Vignon (1847 - 1909) Le chemin de Saint Michel à Montbuisson 86 - Victor Vignon (1847 - 1909) Nature morte 87 - Victor Vignon (1847 - 1909) Paysage; Environs de Nesles-la-Vallée 99 - Mary Cassatt (1844 - 1926 ) Jeune fille en toilette de bal 108 - Edgar Degas (1834 - 1917) La répétition au foyer 109 - Edgar Degas (1834 - 1917) Danseuse rose 110 - Edgar Degas (1834 - 1917) Femme lisant 118 - Henri Fantin-Latour (1836 -1904) Siegfried 119 - Jean-Louis Forain (1852 -1931) La sortie du bain

Rendez vous compte qu’étaient présentés à la vente 192 oeuvres dont 1 Cézanne, 5 corot, 1 Fantin-Latour, 2 Gauguin, 10 Pissarro, 7 Renoir, 4 Sisley, 2 Toulouse-Lautrec, 1 Van Gogh, 4 Boudin, 2 Cassatt, 3 Degas, des dessins et pastels de Jongkind, Ingres, Manet, Millet, Pissarro, Renoir, Rousseau, Seurat, Sisley, Toulouse-Lautrec ainsi que des eaux-fortes de Manet, Millet….. Un vrai feu d’artifice ! Et ce n’est que la deuxième vente !

Pour ceux que cela intéresse je recommande la biographie du docteur George Viau esthète et collectionneur passionné -

Édouard_vuillard,_il_dottor_georges_viau_nel_suo_gabinetto_dentistico_(george_viau_che_cura_annette_roussel),_1914,_01

Édouard Vuillard, Le Docteur Georges Viau dans son cabinet dentaire (1914),
Paris, musée d’Orsay.

 

Publié dans illustration | Pas de Commentaires »

 

decorativeeffecttouch |
bonnielewisart |
paulinebeugniot |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | "l'Ô colorée"
| L'ATELIER DE CREATION
| La nurserie de Néonat