• Accueil
  • > Recherche : éric linard

Résultats de votre recherche

1994 – Affiche « Editeurs 1  » – Rémy Bucciali, Eric Linard, Atelier Fanal, Richard Meier, Scanreigh – (Print)

Posté par pearoid le 6 février 2021

B 1994 Affiche Editeurs 1 - 57x24.5     Affiche d’exposition à Mulhouse réunissant au Musée des Beaux Arts, Bucciali et l’éditeur Eric Linard (nous avons des lithos et sérigraphies  de cet éditeur/lien) – Le Quai, La Galerie, notamment l’Atelier Fanal, Editions Voix/Richard Meier (Voir ce que l’on a/lien) – Autres lieux Jean-Marc Scanreigh à l’Artothèque (on a tout plein de belles choses de lui/lien) et Erik Dietman à la filature.

Au-delà de tout ce beau monde, l’affiche est bien réalisée dans un format style « pantalon » comme disent les affichistes de cinéma.

Publié dans illustration | Pas de Commentaires »

Jacques Flechemuller (1945 – ) – Sérigraphies

Posté par pearoid le 10 juillet 2018

Belles sérigraphies de Jacques Flechemuller sorties en 1988 et 1989 chez l’éditeur Eric Linard Editions.

sérigraphie sur cartonnette - Suzy 2000 - 1988 50 ex. Format pleine page 63x47  N°2/50 de Suzy 2000 sorti en 1988 (sur cartonnette 350g en 4 passages).

sérigraphie sur Grégoire gris - Letter I - 1989 50 ex. Format pleine page 83x66 Sérigraphie - Letter I - Bon à tirer le N° 1/50 de Letter I sorti en 1989 et …excusez du peu ! (les collectionneurs doivent rager).. le B.A.T. (sérigraphie sur papier Grégoire gris 250g en 2 couleurs)

L’artiste est très bien référencé sur internet avec présentation de ses nombreuses oeuvres.

Publié dans illustration | 5 Commentaires »

Christophe Meyer (1958 – ) Sérigraphies – Artiste coté Akoun

Posté par pearoid le 8 juillet 2018

Belles sérigraphies sur papier d’emballage (135g) de Christophe Meyer pour Eric Linard Editions en 1984. A l’origine un portfolio de 8 planches sur format 65×50. Le numéro entre parenthèse ne m’ont servi que de repère, les sérigraphies n’étant pas titrées.

sérigraphie sur papier emballage gris - Ours (1) - format pleine page 65x50 détail numérotation Ours (1) détail signature Ours (1)

sérigraphie sur papier emballage gris- Ours (2) - Format 65x50 détail numéro et signature Ours (2)   sérigraphie sur papier emballage gris - Ours (3) détail numéros et signature Ours (3)

sérigraphie sur papier emballage gris  - Ours (4) - format 65x50 détail numéro et signature Ours (4)   sérigraphie sur papier emballage gris - Ours (5) - Non numérotée non signée non signé, non numéroté

sérigraphie sur papier emballage gris - Ours (6) - Format 65x50 détail numéro et signature Ours (6)    sérigraphie sur papier d'empallage gris - Ours (7) - Format 65x50 détail numéro et signature Ours (7)

Dommage qu’il me manque l’Ours N° 8. Chers lecteurs, à votre bon coeur !

les oeuvres de Christophe Meyer sont toujours inspirées de ses expériences personnelles, de sa perception de l’humanité mais aussi de l’actualité brûlante qu’il décortique et dénonce sans concessions.

Ce passionné de la nature, défenseur écolo, respectueux de l’environnement s’adonne à  la récup. Ses gravures prennent forme sur des matériaux hétéroclites comme des blisters, des disques compacts, des sacs de jute ou en papier kraft usagé, des palettes en bois… un pied de nez à notre société consumériste. 

 

Publié dans illustration | Pas de Commentaires »

Jean Marie Haessle (1939 – ) – Sérigraphies – Artiste coté Akoun

Posté par pearoid le 3 juillet 2018

Belle série de Jean Marie Haessle chez Eric Linard Editions datée de 1994. Sérigraphiée sur papier Velin BFK Rives, 250g en 5 passages.

Tirages à 50 exemplaires pour cet artiste né en France et exilé aux States depuis 1967.

NIP Grand Rectangle Bleu -  Sérigraphie 50 exemplaires - N° 1 sur 50 - Format 49x36 sur 65x50  NIP Grand Rectangle Bleu -  Sérigraphie 50 exemplaires - HC 3 sur 3 - Format 49x36 sur 65x50 2 planches titrées  « NIP Grand Rectangle Bleu » , l’une numérotée 1/50 et une HC 3/3. Détail N° NIP détail HC NIP détail signature NIP et HC

N2X - sérigraphie 50 exemplaires - N° 25 sur 50 Détail N° N2X détail signature N2X  Titre: N2X

N3B - sérigraphie 50 exemplaires - N° 30 sur 50 - Format 49x36 sur 65x50  détail N° N3B détail signature N3B  Titre: N3B

Jean-Marie HAESSLE / Artiste français Vit et travaille à New York depuis 1967

Depuis près de trente ans, la constante essentielle de son œuvre reste incontestablement la recherche picturale, l’antinomie entre couleur et trait.

Jean-Marie HAESSLE a toujours exploré les multiples possibilités qu’offre la peinture. Ses derniers travaux sont un jeu de plages de couleurs fluides ou en matières, de teintes, de lumières et de densité diversifiées, se superposent en une trame définit par la surface de la toile. Une bonne occasion de revoir le travail de cet excellent artiste, qui n’a pas exposé en Europe depuis 1997.

 » Peindre est un acte de découverte personnelle. La question éternelle du « Qui sommes-nous? » est le fondement de tous les arts (et religions) depuis l’aube de l’existence humaine. Je me pose cette question, encore et encore, peinture après peinture, sachant bien d’avance que nulle réponse ne sera jamais possible. »  Et si, dans l’œuvre de Jean-Marie Haesslé, le « sous-entendu » considéré par l’artiste comme inhérent à toute attitude créative, n’était pas autre chose que la peinture elle-même ? Si la construction de la toile n’était qu’un essentiel prétexte à la mise en oeuvre d’une peinture totale, une peinture de couleur, de lumière, de matière, une peinture fondatrice et joyeuse dont il explore depuis près de vingt-cinq années les multiples possibilités expressives ?

 Il semble bien que cette nouvelle manière abordée par Haesslé en 1989 démontre avec éclat l’affirmation du choix de la peinture, opéré dès l’origine d’une carrière déjà riche et convaincante. En définissant la démarche artistique comme « l’organisation d’un chaos personnel », le peintre a entrepris la construction savante et intuitive à la fois, d’un dispositif formel et coloristique profondément original. La figure issue des alphabets anthropomorphes et du vocabulaire décoratif de la Renaissance, s’installe sur la toile pour l’articuler. L’artiste met en place un réseau, une trame fragmentée, définie par la logique de la surface. Ainsi, les figures, modèles préexistants de l’histoire de l’art, ne viennent pas illustrer une préoccupation précisément figurative.

Les images employées par Haesslé sont destinées à remplir une fonction structurante de l’espace coloré. La couleur, travaillée en touches très diversifiées, s’étale, s’épaissit, se fluidifie, juxtapose ses teintes et ses densités. Elle éclaire un espace lumineux qui s’accroche aux personnages, aux volutes et aux rinceaux, aux putti et cariatides, aux colonnes et aux balustres…

 Ici, pourrait se conclure l’analyse d’un travail parfaitement maîtrisé où chaque toile offrirait l’image d’une aimable variation de la précédente. Son écriture, son langage, son corps, ses gestes, son âme… s’expriment en peinture et c’est le monde qui se révèle dans un extraordinaire ensemble de propositions picturales sans cesse renouvelées. La richesse de l’échange flamboyant qui s’instaure entre la figure et la couleur, dépasse alors en une claire évidence, le seul discours de la peinture.

 Haesslé nous parle bel et bien de l’homme et du monde, sans en avoir l’air. Les fragments, les silhouettes, les effacements sont là pour témoigner de ce message. C’est une longue route que celle de l’organisation du chaos. Haesslé, sans prétendre en connaître déjà les étapes, sans en ignorer les obstacles, la trace cependant avec une décision qui suffit à notre confiance. …

Judd Tully, Editor at large, Art & Auction

 

Publié dans illustration | Pas de Commentaires »

Jean Pierre Formica (1946 – ) sérigraphies – Artiste coté Akoun

Posté par pearoid le 1 juillet 2018

Né en 1946 à Uchaud, dans le sud de la France, Jean-Pierre Formica vit et travaille entre Paris et Arles. Diplômé de l’École nationale des beaux-arts de Paris, et de Montpellier, il a enseigné les arts plastiques à l’École nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine. Peintre avant tout, Jean-Pierre Formica trouve son inspiration dans la culture méditerranéenne. Il travail sur le fragment, la répétition, mais aussi la mémoire, la trace, l’empreinte, la sédimentation, comme le prouvent ses célèbres sculptures de sel.

En 1996 il travaille avec Eric Linard Editions sur les sérigraphies « Hommage à Paul Valéry », en 2002 sur une sérigraphie sans titre mais sous-titrée dans la planche 15/01/02 – 16h31.

 Jean-Pierre Formica a exposé, entre autres, à la Chapelle des Jésuites à Nîmes, au Musée de Toulon, au Musée de Montbéliard, aux arènes de Nîmes comme dans celles d’Arles, au MAMAC à Nice, à l’Espace Paul Riquet à Béziers, à l’Espace Vallès à Grenoble, et à l’Institut français de Tel Aviv. En 2010, il a investi les caves du célèbre producteur de Champagne Pommery et a publié, aux éditions Actes Sud, un livre sur ses Carnets de corrida. Il a aussi collaboré sur plusieurs projets pour la haute couture avec Christian Lacroix. Il a également participé aux Nuits Blanches de Paris, et régulièrement au festival a-part.

 En 2018, il souhaite laisser une trace pérenne de son engagement auprès du festival a-part et réalise une œuvre sur le mur frontal du silo Alpilles Céréales. L’artiste a choisi de réaliser une méduse, divinité primordiale, en référence à l’histoire de Saint-Étienne du Grès au carrefour des voies romaines.

sans titre sérigraphie 2002 BFK rives 270g - Format 76x56  n° 50 sur 60       Hommage à Paul Valéry I - sérigraphie format 45x43  - N° 9 sur 60  Hommage à Paul Valéry II - sérigraphie format 45x43  - N° 9 sur 60  Très belles sérigraphies de jean Pierre Formica. Bel artiste du sud notamment connu pour ses sculptures de sel ou son travail sur les arènes et corridas. Artiste bien référencé sur internet

Publié dans illustration | Pas de Commentaires »

Christophe Cartier (1961 – ) – Sérigraphies

Posté par pearoid le 1 juillet 2018

Une belle suite de 6 sérigraphies (sans titres) éditées en 1993 par Eric Linard Editions de Christophe Cartier et destinée à un portefolio.

Editées sur papier grégoire gris 200g en 6 couleurs. Toutes numérotées 40/50.

sérigraphie  format 39x30 sur 48x38  sérigraphie format 39 x 30 sur 48x38  sérigraphie format 39x 30 sur 48 x38  sérigraphie format 39x30 sur  48x38  sérigraphie format 39x30 sur 48 x 38  sérigraphie format 39x30 sur 48x38

 

Christophe Cartier vit et travaille à Paris, où il a obtenu le diplôme de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, mention très bien.
Après avoir travaillé comme journaliste reporter photographe pour la presse quotidienne et hebdomadaire, il se consacre à sa pratique artistique depuis 1985.
Peintre et photographe, il mène un parcours artistique fécond entre la peinture, le dessin et la photographie… Il a exposé en France, d’Aix-en-Provence à Strasbourg, et naturellement à Paris, ainsi qu’en Belgique, Espagne, Allemagne, Autriche. 
Cofondateur, en 1999 du site Internet visuelimage.com.
Les expositions, from Kommerz to.com à la galerie Magda Danysz, et AVRIL.EXE, à Paris, 2003, ou les rencontres d’Art Contemporain de la Médina, Tunis, 2003, le voient assurer conjointement la position de commissaire d’exposition et d’artiste. 
Il a fréquemment collaboré avec le poète Jacques Norigeon et publié en 1991 un portfolio de sérigraphies, chez Linard, à Strasbourg, et aux éditions de l’Ours, à la Tour d’Aigues, Double vue (1997), et A voir (1998). 
Il a publié en 2011 un roman Rêves ou c’est la mort qui vient aux éditions du manuscrit.com, ainsi qu’un roman photo en collaboration avec Gisèle Didi, D’une main peindre… aux éditions visuelimage.com.
Il réalise entre autres la scénographie d’un texte de Noëlle Renaude créée en novembre 2005 au « grain de sel », théâtre de Chalon-sur-Saône, ainsi que la scénographie de Brèves d’écran d’Olivier Fournout à Paris au théâtre « Le Proscenium » créée en Avril 2010.
Professeur territorial d’enseignement artistique.
Il enseigne la technique de la peinture et anime un atelier de réflexion sur la forme et les couleurs aux « Arcades », Atelier de Recherche, de Création Artistique et D’Enseignement Supérieur à Issy-les- Moulineaux.

Publié dans illustration | Pas de Commentaires »

Olivier Mosset (1944 – ) – lithographie « Paysage de neige » ou « Québec 1999″ – Artiste coté Akoun

Posté par pearoid le 20 juin 2018

print offset sur papier Rives - format 41x51 sur 50x65  détail signature  détail n° Belle lithographie  d’Olivier Mosset (artiste plasticien et collectionneur suisse)sur Papier Rives,  limité et numéroté 47/70.

Artiste bien référencé sur internet et dans les galeries ainsi que dans les spécialistes d’éditions d’art. Quelques fois le même tirage sur Rives est authentifié en Print Offset (galerie van gelder en Hollande)  et  quelques fois en Lithographie.

J’ai cependant un énorme doute sur ce tirage; effectivement j’ai également retrouvé dans une galerie hollandaise intitulé « Québec 1999″ ou sur pinterest intitulé « Paysage de neige » voire autres galerie (place des arts) « paysage » mais ce n’est pas du tout l’esprit du peintre (ou du non peintre selon certains critiques) dont les oeuvres sont très conceptuelles et abstraites et ne ressemblent en rien à ce paysage. Peut-être qu’un de nos lecteurs pourra mieux nous renseigner !.

Finalement c’est bien  une lithographie  d’Olivier Mosset  réalisée en 1999 et intitulée « Paysage de Neige » de chez Eric Linard Editions référencée comme suit : lithographie sur papier Velin BFK rives 250 g en 4 passages.

Publié dans illustration | Pas de Commentaires »

Lambert Maria Wintersberger (1941- 2013 ) – Screenprint / sérigraphie

Posté par pearoid le 18 juin 2018

sérigraphie grand format 120 x 80 limitée numérotée 30 exemplaires - 1990  détail signature   Grand et énigmatique « screenprint » de 1990 de Lambert Maria Wintersberger tiré à 30 exemplaires. Il semble que le titre sois : « Sans titre III » . Ici le numéro 1/30. cette oeuvre fait partie d’une série de 3 (voir lien Eric Linard Editions ci-dessous).

Nota : Screenprint (impression d’écran littéralement) ou sérigraphie. Sérigraphie sur papier velin bfk rives 300 g en 2 passages de chez Eric Linard Editions

Artiste allemand né à Munich en 1941, Lambert Maria Wintersberger a parcouru différents pays – l’Allemagne, l’Italie, la France, les Etats-Unis – pour s’installer en France. Sa peinture et sa sculpture représentent le corps humain dans tous ses états, avec force, violence, souffrance et souvent beaucoup de désarroi, en adoptant un style violemment émotif, et une iconographie volontiers provocatrice… Lauréat CEAAC 1992.

Quelques exemples de ses oeuvres screenprint (1)  DSC_0011-FB-445x440 DSC_0555-450x440  LMWintersberger-Atelier-010412-IV-R-486x440

 

Publié dans illustration | Pas de Commentaires »

 

decorativeeffecttouch |
bonnielewisart |
paulinebeugniot |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | "l'Ô colorée"
| L'ATELIER DE CREATION
| La nurserie de Néonat