• Accueil
  • > Archives pour juillet 2018

Antonio Peticov (1945 – ) Poster édition Bruce McGaw Graphics, NY.

Posté par pearoid le 16 juillet 2018

affiche format 61x97 détail éditeur Belle affiche d’une oeuvre d’Antonio Peticov de l’éditeur Bruce McGaw à New York en 1983. Tirage inconnu.

Publié dans illustration | Pas de Commentaire »

John William Waterhouse (1849 – 1917) Editions Wizard et Genius 2003

Posté par pearoid le 16 juillet 2018

print - Echo and Narcisse - Format 60x80 Peint en 1903 par John William Waterhouse. Ré interprétation du Narcisse de Le Caravage.

Poster de Wizard & Genius à Zurich en 2003 , tirage inconnu.

Publié dans illustration | Pas de Commentaire »

Sabine Weiss (1924 – ) Photographe

Posté par pearoid le 16 juillet 2018

Print - Ed. du désastre 1989 - format 50x40 Belle affiche des éditions du désastre de 1989 pour le thème des 2CV à Paris de Sabine Weiss. Tirage inconnu.

Publié dans illustration | Pas de Commentaire »

Giovanni Battista Piranesi (1720 – 1778) Veduta di Roma

Posté par pearoid le 16 juillet 2018

Piranesi a travaillé sur les 135 gravures, qui constituent ses «Vues de Rome», de 1748 à 1775 Il a utilisé ses connaissances architecturales, archéologiques et artistiques pour créer cette étonnante terribilità qui se manifeste dans le choc dramatique des ombres et de la lumière. 
Il a également combiné la capacité artistique avec un sens des affaires entrepreneurial. Les eaux-fortes de «Vues de Rome» ont été vendues comme souvenirs aux touristes, les Britanniques étaient des clients particulièrement friands de ses oeuvres et on dit que Byron, Keats et Goethe ont voulu visiter Rome après avoir vu les magnifiques oeuvres de Piranesi.

Quelques « gravures » récupérées sur papier écru vergé (certainement des fac similés ?).

Deduta della gran curia Innocenziana Veduta del Palazzo Fabbricato sur Quirinale per le Segreterie de Brevi e dell Sacra Consulta Veduta del ponte Salario Veduta dell'Arco di Tito Veduta delle terme di tito Veduta di Piazza Navonna Sopra le rovine del circo Agonale  L’ensemble des documents sont tirés sur un format 48.5×60; bassin: 40×51.5, image incluant les textes 33×50.

Editeur et tirage inconnu pour le moment. Recherches en cours.

Publié dans illustration | Pas de Commentaire »

José Ocase – Aigle messager

Posté par pearoid le 15 juillet 2018

sur papier fin transparent  - format 21.5x29.5 sur 27x35 détail inscription 1détail inscription 2  détail signature

La traduction donne: Mensagero Aguila / Aigle messager – Hote modina / ? – Aiglo / III-IV siècle (certainement après J.C.)

Tuejillo Paér / Trujillo Pérou.

La symbolique de l’aigle

L’aigle est un animal totem et symbole dont les attributs et significations sont nombreuses. En voici les plus courants :

  • L’aigle est le messager du monde des esprits
  • Le pouvoir de concentration
  • La capacité à prendre les devants lorsque le moment opportun se présente
  • Le pouvoir de voir, d’avoir une vision claire des situations
  • Le totem de l’aigle a un lien fort avec le monde de la sagesse et des esprits
  • Symbole de la conscience spirituelle

L’animal totem de l’aigle appartient au domaine de la symbolique et sagesse des oiseaux. De ce fait, il porte les attributs qui sont associes à la capacité de voler et de toucher des hauteurs autrement inaccessibles.

Publié dans illustration | Pas de Commentaire »

M.S Héreut (à confirmer) – Dessin

Posté par pearoid le 15 juillet 2018

dessin sur papier - L'âge d'airain d'après Rodin - format 28x20.5 détail signature L'âge d'airain d’après Rodin, l’âge d’airain dessin crayon signé M. S héreut (à confirmer).. Recherche en cours

Publié dans illustration | Pas de Commentaire »

William Ridgway (1855 – 1885) Graveur – Print

Posté par pearoid le 15 juillet 2018

print gravure pinx T. Webster sculpt W. Ridgway - format 19x25.5 sur 26.8 sur 36.5  Belle impression certainement extraite d’un fascicule (peut-être le journal des arts ?) d’après Thomas Webster (pinx) et gravé par William Ridgway (sculp.). Retrouvé sur internet le titre de cette peinture: « Going to school ». Recherches en cours pour connaitre la date d’édition et l’éditeur.

Publié dans illustration | Pas de Commentaire »

C. Van Schoon (en attente) – Peinture

Posté par pearoid le 15 juillet 2018

sur papier dessin (lisière bois) format 24x16.5  détail signature (lisière bois)  Pas  d’information pour cette petite peinture signée (à priori) C. Van Schoon. recherches en cours

Publié dans illustration | Pas de Commentaire »

Dessins anonymes

Posté par pearoid le 15 juillet 2018

anonyme dessin sur papier (charette) - format 19x27   anonyme dessin sur papier dessin (portrait femme noire) format 32x24  Titres entre parenthèses provisoires. Recherches inutiles.

Publié dans illustration | Pas de Commentaire »

Aimé Vallat (1912 – 1993) Huiles – artiste coté Akoun

Posté par pearoid le 15 juillet 2018

 

sur bois (étang 1978) format 11.5x22.5 détail signature (étang 1978)        sur bois (sous bois 1978) format 18.6x24.5          sur bois (paysage campagne 20 10 1975) format détail signature (paysage campagne)                                     sur bois (village 10 05 1971) format 21.5x27 détail signature (village)

Comme toujours, les titres indiqués entre parenthèse sont purement personnels et ne servent que de repères. Les 4 Huiles étant signées et datées mais sans titre. Artiste du Limousin très référencé sur internet.

Aimé VALLAT est né à Chasseneuil de RANCON en 1912. Elevé par sa mère, son père ayant été tué lors de la guerre de1914-1918, il commencera des études classiques au petit séminaire sous la conduite du frère de Charles Sylvestre. Mais sa vocation pour la peinture, qui apparaît dès l’enfance, l’amène à renoncer à la prêtrise pour consacrer sa vie à l’art qu’il pratiquera avec le maître du divisionnisme Paul SIGNAC, lorsque ce dernier séjournera à Rancon. Pour vivre, modestement, comme Jean-Jacques ROUSSEAU, cet enfant de veuve de guerre fera divers petits métiers (saute-ruisseau chez un avoué, dessinateur pour les automobiles, etc). Appelé sous les drapeaux, il travaillera à l’élaboration de cartes d’état-major. Prisonnier pendant la drôle de guerre il s’évadera d’Allemagne pour retrouver sa campagne limousine. Il rencontre à cette période le peintre DUNOYER de SEGONZAC. Après la guerre, il s’établit comme peintre en bâtiment à BELLAC, après avoir épousé Marie-Louise. Il fréquente alors le romancier Charles SYLVESTRE qui a obtenu le prix Fémina en 1926. Leurs fantaisies et leurs ripailles ont laissé quelques souvenirs ! Charles SYLVESTRE encouragera notre peintre et l’initiera à la collection d’objets d’art et évocateurs. Marie-Louise tiendra la petite droguerie rue THIERS ; Aimé préfèrera au bâtiment la peinture en lettres, la restauration des tableaux de maîtres anciens qui dorment dans les châteaux limousins et surtout sa liberté d’artiste ; il délaissera bien souvent les commandes quand les bois et les ruisseaux l’appellent. L’activité picturale d’Aimé VALLAT est intense, urgente et fougueuse. Peintre de plein air, il ira en toute saison par tous les temps à la rencontre du motif dans la campagne limousine, d’abord à vélo puis sur son solex et enfin en 2cv (quel progrès de son niveau de vie !). Sans chercher les honneurs ni l’argent, il participera à la fondation du salon des artistes marchois, avec Georges DECHERAT, à celle du salon « des peintres de chez nous ». Il créera le salon de la Gartempe et celui des artistes limousins.

Membre du salon de l’Art libre à Paris, il exposera à la galerie Delavau-Landeau et dans une galerie parisienne. Mais farouchement indépendant et sans ambition sociale, il se contentera par la suite de montrer ses oeuvres dans des expositions personnelles régionales : en l’hôtel de dame JEANNE DESGORCES, au château de Mortemart et surtout dans le magasin de la rue THIERS transformé en galerie personnelle, après avoir enduit les murs de sa couleur préférée, celle qui porte le nom de son coq fétiche : framboise. Un cancer de la prostate à évolution lente aura finalement raison de cette énergie arc-boutée à la vie. Aimé VALLAT meurt en novembre 1993, léguant, en accord avec sa veuve l’essentiel de son oeuvre et de ses biens à la Ligue contre le cancer. Aimé VALLAT repose au cimetière de BLANZAC.

Association « les Amis d’Aimé Vallat » 87300 BELLAC

Voir autres tableaux sur notre blog

Publié dans illustration | 2 Commentaires »

1...45678...13
 

decorativeeffecttouch |
bonnielewisart |
paulinebeugniot |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | "l'Ô colorée"
| L'ATELIER DE CREATION
| La nurserie de Néonat