• Accueil
  • > Archives pour juillet 2018

Pirès ( – ) – Lithographie

Posté par pearoid le 7 juillet 2018

Lithographie (sans titre) - 32 sur 275 ex. - format 41.5x54 sur 48x65  détail numérotation Pires  détail signature Pires Lithographie sur Arches, tirage limité numéroté 32/275 exemplaires.

On trouver une ou deux lithos sur internet signées Pires mais aucun renseignement ni bio sur cet artiste. Recherches en cours.

Publié dans illustration | Pas de Commentaire »

Claude Stéphane ( – ) – Lithographie

Posté par pearoid le 7 juillet 2018

lithographie (sans titre) - 42 sur 225 ex. - Format 46x65 sur 54x76  détail numérotation claude stéphane  détail signature claude stéphane  Belle lithographie sur papier Arches limitée et numérotée 42/225. Aucune information sur internet , recherches en cours

Publié dans illustration | Pas de Commentaire »

Pierre Brochet (1922 – 2016) – Gravure héliographique 1985 (artiste signant B. A inconnu) – Patrice Breteau

Posté par pearoid le 6 juillet 2018

Très belle série de 3 épreuves authentifiée par un tampon au verso de chaque document Détail tampon dos de chaque héliogravure Malheureusement la signature de l’artiste est illisible. Peut-être qu’un de nos lecteurs saura nous renseigner.

Pierre Brochet, héliograveur réputé est l’auteur de nombreux documents sur les procédés de gravure et d’impression. La data BNF recense la plupart des ses activités.

Les 3 tirages n’ont pas de titre. Les noms que nous avons donnés provisoirement sont entre parenthèse.

Gravure héliographique 1985 Pierre Brochet  - (brun) - 55 sur 85 ex détail numérotation (brun) détail signature (brun)

Gravure héliographique 1985 Pierre Brochet - (Bleu) - 55 sur 85 ex détail numérotation (bleu) détail signature (bleu)

Gravure Héliographique 1985 Pierre Brochet - (Brique) - 55 sur 85 ex Détail numérotation (Brique) détail signature (brique)

L’héliogravure au grain

L’héliogravure au grain est LE procédé d’impression photomécanique par excellence. Il permet une qualité de rendu qui est devenue célèbre avec les héliogravures de Camera- Work et les images de Stieglitz, Alvin Langdon, Coburn et bien d’autres.
L’opération consiste à graver une plaque de cuivre à partir d’un positif photographique (une image diapositive N&B) Le cuivre est recouvert de gélatine sensibilisée au bichromate et insolée sous le cliché positif. ( je passe sur les détails du transfert de cette image gélatinée).
Cette gélatine sous l’action de la lumière est devenue plus ou moins perméable et sert de réserve à la solution d’attaque au perchlorure de fer, un peu comme cela se passe dans l’eau-forte.
Le cuivre est donc attaqué plus ou moins profondément pour constituer des « tailles » et faire ainsi une  matrice d’impression en creux. 
La plaque est encrée puis essuyée en surface, l’encre restant dans les creux.
On pose la plaque sur le plateau d’une presse taille douce on la recouvre d’un papier chiffon humidifié, le passage sous la presse force le papier humide donc assoupli à aller chercher l’encre dans les tailles. 
Pourquoi « au grain » ? C’est un point extrêmement important dans le procédé. Il consiste à mener l’attaque du cuivre à travers une sorte de trame aléatoire constituée de grains de résine déposés et fixés sur le cuivre. Grâce à cette façon de faire, les plages noires sont traduites par des « tailles » des creux dans le cuivre extrêmement rapprochés alors que sans cela on aurait un large creux incapable de garder l’encre à l’essuyage (on appelle cela un « crevé » en termes de gravure en creux). 
C’est  le moyen de traduire les noirs et les demies teintes comme l’on fait dans la gravure à l’aquatinte. 

Jean Claude Pronier

http://www.galerie-photo.org/n-f-39618.html

Voilà pour la technique, reste cette série de 3, peut-être incomplète (!) et dont l’auteur reste à trouver. Merci de vos renseignements si vous en avez . VOIR RECHERCHES FINALES – PATRICE BRETEAU

Publié dans illustration | Pas de Commentaire »

Pierre Paul Rubens Pinx.(1577 – 1640) – Eaux Fortes

Posté par pearoid le 6 juillet 2018

Ci-après le fascicule au format 44×30.5 qui comporte 21 eaux fortes d’après les principales oeuvres de Pierre Paul Rubens et édité par La Librairie de l’Art sise au 29 Cité d’Antin à Paris au XIX° siècle vraisemblablement en 1879. Le fascicule a un peu souffert mais les eaux fortes sont intactes et superbes, je n’en ai  que 20. Il semble que l’ensemble fasse 276 pages alors que je n’en ai que 273 imprimées la page 274 étant un verso sans texte.

page I format recueil 44x31 page V - sc J. Linder - Imp A. Clement Paris - PORTRAIT DE P.P RUBENS - bassin 34x25 - gravure 26.5x20 page IX

page 2' - aq. Ch. Waltner - LE MAGE ASIATIQUE - bassin 27x18.5 - gravure 23x17.5 page 8' - aq. Ch. Walner - Imp. A. Clement Paris - LE MAGE D'ETHIOPIE - Bassin 27x19 Gravure 23x18 page 24' - Sc. Edm. Ramus - Imp A. Clement Paris - ETUDE DE NEGRES - 20x24.7 Gravure 15x19.8 page 34' - sculp. Ch. Waltner - JEAN CHARLES DE CORDES - Bassin 34x26 Gravure 30.5x24 page 40' - sculp. Ch. Waltner - Imp. A. Clement Paris - JACQUELINE VAN CAESTRE - Bassin 34x26 Gravure 30.5x24.5 page 47' - Sc Ch. Waltner - Imp A. Clement Paris - LIONS - Bassin 24x29 Gravure 20.5x25.5 page 52' - aq. Ch. Waltner - Imp A. Clement Paris - LE CHRIST TRIOMPHE DU PECHE ET DE LA MORT - Bassin 29.7x19.4 Gravure 26.2x17.5 page 54' - Sc F. Milius - Imp A. Clement Paris - PERSEE DELIVRANT ANDROMEDE - Bassin 38x23 Gravure 34x20.3 page 62' - Sc Edm. Ramus - Imp A. Clement Paris -LE COMTE ET LA COMTESSE D'ARUNDEL- Bassin 22x24 Gravure 18.5x19.8 page 70' - Sc Daniel Mordant - PORTRAIT D'UN SAVANT - Bassin 28x22.8 Gravure 23.2x19.8 page 78' - Sc Edm. Ramus - Imp A. Clement Paris - SAINTE FAMILLE - Bassin 21x17 Gravure 15.8x13.2 page 94' - Sc Ch. de Billy - Imp A. Clement Paris - LA KERMESSE OU FETE DE VILLAGE - Bassin 25.5x40.3 Gravure 22x38 page 96' - Sc Ch. de Billy - Imp A. Clement Paris - LA FUITE DE LOTH - Bassin 21.8x31.8 Gravure 17.7x28.5 page 98' - Sc Ch. de Billy - Imp A. Ckement Paris - LE TRIOMPHE DE LA RELIGION - Bassin 228.x27.3 Gravure 18.7x24.7 page 106' - Sculp Ch. de Billy - TOURNOI PRES DES FOSSES D'UN CHATEAU - Bassin 29x39.5 Gravure 23.8x34.3 page 154' - Sculp W. Unger - AUTEL DE SAINT ILDEPHONSE DE TOLEDE - Bassin 35.5x23.4 Gravure 29x19  page 158' - Sculp W. Unger - VOLETS DU RETABLE DE L'AUTEL DE SAINT ILDEPHONSE DE TOLEDE - Bassin 36x23 Gravure 29x19 page 162' - Sculp W. Unger - Imp A. Clement - LA SAINTE FAMILLE SOUS LE POMMIER - Bassin 34.8x23 Gravure 28.8x19.2 page 174' - Sc F. Milius - Imp A. Clement Paris - ETUDE POUR LE PLAFOND DE WHITEHALL - Bassin 27.6x23 Gravure 23.5x21  recherche en cours pour connaître la gravure manquante. Si par hasard un connaisseur le sait ?

Publié dans illustration | Pas de Commentaire »

Jean Pierre Laurent (1920 – 2002 – à confirmer) Lithographie – Artiste coté Akoun

Posté par pearoid le 5 juillet 2018

lithographie (chemin de campagne) E.A. sur Arches - format 42x60 sur 56.5x76  détail EA chemin de campagne  détail signature chemin de campagne  belle épreuve d’artiste sans titre sur Arches. Les titres entre parenthèse ne sont pas officiels.

lithographie (le port) sur Arches 250 exemplaire - format 42x60.5 sur 55x75 détail numérotation Le port détail signature le port lithographie sur Arches tirées à 250 exemplaires.

Malgré les nombreuses ventes sur internet, pas d’informations sur cet artiste. Recherches en cours – voir complément d’infos sur ce blog

Publié dans illustration | Pas de Commentaire »

Ella Fort – quelques remarques sur cet(te) artiste

Posté par pearoid le 5 juillet 2018

Sur les pages suivantes nous présentons les documents lithographiques que nous possédons sur Ella Fort, artiste sur-représenté(e) sur internet. Outre nos remarques sur les lithographies originales ou d’interprétation (voir article) il apparaît sur certain site une date et un lieu de naissance: Bordeaux 1994.

Or nous possédons un document au dos d’une lithographie d’interprétation signée de la main de l’artiste qui indique avoir été réalisé en 1994 et édité par Les Maîtres Contemporains de Saint Raphaël.

_DSC7341  format 23 x 33

voilà pour l’info à ceux qui possèdent une oeuvre de Ella Fort.

Recherches en cours.

Publié dans illustration | 2 Commentaires »

Lithographies originales ou d’interprétation, des différences sensibles !

Posté par pearoid le 5 juillet 2018

De nombreux tirages lithographiques sont sur le marché, notamment ceux que nous possédons ( voir Ella Fort, et bien d’autres…). Il est intéressant pour les collectionneurs de connaître les différences sensibles qui existent notamment entre la litho originale et la litho d’interprétation. Certains éditeurs l’indiquent d’autres pas. Le premier document d’Ella Fort que nous possédons               format 23 x 33 _DSC7341 le certificat indiquait bien qu’il s’agissait d’une lithographie d’interprétation et que les plaques lithographiques avaient été détruites.

Article sur Art et Lithographies 

La lithographie originale et la lithographie d’interprétation sont toutes deux des œuvres artistiques. Pourtant, il existe certaines nuances entre ces deux créations artistiques. Si vous avez du mal à distinguer les différences entre ces types de lithographies, découvrez leurs principales particularités pour effacer cette confusion.

La lithographie originale

La lithographie est une technique d’impression qui consiste à dessiner ou à reproduire en de nombreux modèles un dessin sur une pierre calcaire. La création peut se faire avec du crayon ou de l’encre. Chaque artiste a sa façon de créer ou de reproduire le tracé sur la pierre. Certains dessinent directement sur la pierre, tandis que d’autres utilisent des méthodes particulières (gratter le dessin ou utiliser un papier report) pour reporter le tracé sur la pierre. En général, l’artiste utilise de l’encre grasse pour exécuter le tracé. La lithographie de Bernard Buffet est un meilleur exemple de lithographie originale.

L’estampe originale

Une estampe originale à tirage limité comme son nom l’indique est une œuvre artistique originale. Comme la peinture, la sculpture ou encore le dessin, cette création à pour objet l’édition. Selon la Chartre de l’Estampe convenue en 1996 par la Chambre Syndicale de l’Estampe, les créations artistiques doivent respecter certaines conditions pour être qualifiées comme estampes originales. Cependant, la loi ne prévoit pas de limite de tirage de l’estampe, cette limite relève de la décision de l’artiste qui l’a créé. Pour les estampes originales, les tirages dépassent rarement 100-150 exemplaires, un cas concret pour la lithographie de Bernard Buffet comme l’explique www.estades.com.

La lithographie d’interprétation

Une lithographie d’interprétation est une œuvre artistique interprétée par un artiste chromiste ou dessinateur. Cette création part d’une inspiration d’artiste qui ne souhaite pas créer directement l’œuvre. L’artiste dessinateur redessine l’œuvre en décomposant les couleurs multicolores de la création. L’artiste suit de près la reproduction effectuée par le dessinateur et approuve par signature à la fin du travail. Il n’est pas rare de voir des artistes qui participent même aux tracés, cas d’une œuvre collective.

Publié dans illustration | Pas de Commentaire »

Ella Fort – Lithographies (originales ou d’interprétation – à confirmer)

Posté par pearoid le 5 juillet 2018

Artiste très distribuée et peu connue (aucune bio, pas d’infos sur internet) dont nous possédons déjà une épreuve (lien). Une nouvelle grande série dans notre collection. (les titres entre parenthèse ne sont pas officiels, ils sont juste un repère)

Lithographie (couple aux batons) 390 exemplaires - format 28x43 sur 38x56 détail numérotation couple aux batons détail signature couple aux batons

Lithographie (la crique aux bateaux) E.A. 60 exemplaires - format 28x43 sur 38x56  détail numérotation la crique aux bateaux détail signature la crique aux bateaux

lithographie (lavande à droite) 390 exemplaires - format 28x43 sur 38x56 détail numérotation lavande à droite détail signature lavande à droite

lithographie (lavande et village) E.A. 60 exemplaires - format 28x43 sur 38x56 détail numérotation lavande et village détail signature lavande et village

Lithographie (le berger à droite) 390 exemplaires - format 28x43 sur 38x56 détail numérotation le berger à droite détail signature le berger à droite

Lithographie (le berger à gauche) sans numéro  - format 28x43 sur 38x56  tirage sans numérotation

lithographie (le couple à la femme au bouquet) 390 exemplaires - format 28x43 sur 38x56 détail numérotation le couple à la femme au bouquet détail signature le couple à la femme au bouquet

lithographie (les rochers) - 190/390 exemplaires - format 28x43 sur 38x56 détail signature les rochers  ici numérotation 190/390.

Lithographie sans titre - 390 exemplaires - format 28x43 sur 38x56 détail numérotation sans titre  détail siignature sans titre

lithographie sans titre II - 390 exemplaires - format 28x43 sur 38x56 détail numérotation sans titre II détail signature sans titre II

Cette artiste semble prise d’une frénésie lithographique dans le sud de la France. Personne ne semble se poser la question de connaître sa bio (on indique quelque fois qu’elle serait née à Bordeaux !), pas même les commissaires priseurs.

Et s’agit-il de lithographies originales ou de lithographie d’interprétation (autorisée ou non par l’artiste) ?

Recherche frénétique en cours !

 

Publié dans illustration | Pas de Commentaire »

Claude Mars (1942 – ) Lithographie

Posté par pearoid le 5 juillet 2018

Vase et bouquet de fleurs de Claude Mars. Lithographie non datée limitée à 250 exemplaires signée au crayon.

lithographie sans titre - 250 exemplaires - format 25x40 sur 38x56 détail numérotation détail signature  Peu d’informations sur cet artiste malgré les nombreuses oeuvres en vente sur internet (maison de ventes et galeries).

Recherches en cours.

Publié dans illustration | Pas de Commentaire »

Françoise Debert (1934 – ) – Peintre, graveur, aquarelliste

Posté par pearoid le 4 juillet 2018

Lithographie avec gauffrage  sur Arches - Suite Noël II - 250 exemplaires - format 44x34 sur 66x48  détail numérotation suite Noël détail signature suite Noël Belle lithographie de Françoise Debert tirée à 250 exemplaires sur Arches gaufrée. Elle fait partie d’une série intitulée « Suite Noël ». Ici il s’agit de « suite Noël II.

lithographie sans titre - papier Arches 250 exemplaires - format 45x34 sur 65x48 détail numérotation sans titre détail signature sans titre Sans titre pour cette autre lithographie.

Françoise Deberdt est née en 1934  à Donnemarie-en-Montois (Seine et Marne).
A fait ses études aux Arts appliqués et à l’Ecole Nationale Supérieure de Beaux-Arts de Paris (Atelier Legueult).
Mariée à l’architecte Jean-Claude Bernard, 1er Grand  Prix de Rome.
Expose régulièrement depuis 1957.

Publié dans illustration | Pas de Commentaire »

1...910111213
 

decorativeeffecttouch |
bonnielewisart |
paulinebeugniot |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | "l'Ô colorée"
| L'ATELIER DE CREATION
| La nurserie de Néonat