Eugène-Louis Véder (1876-1936)

Posté par pearoid le 21 août 2016

_DSC5845  _DSC5846

Inspiré par Jean-François Raffaëlli, il commence sa carrière artistique peu  avant la Première Guerre mondiale, en exposant au Salon des indépendants  en 1912 des aquarelles remarquées par le marchand d’art Durant-Ruel.

Dans les années 1920, son sujet de prédilection reste Paris dont il produit  de nombreuses gravures rehaussées.
Il installe son studio place de l’Estrapade.

L’éditeur Albert Morancé publia quelques-unes de ses œuvres  dans la célèbre revue Byblis.
En 1928, il produisit une suite de 50 planches sur les quartiers populaires  parisiens que les Musées nationaux acquirent en 1930  pour le compte de la chalcographie du Louvre.

Laisser un commentaire

 

decorativeeffecttouch |
bonnielewisart |
paulinebeugniot |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | "l'Ô colorée"
| L'ATELIER DE CREATION
| La nurserie de Néonat