Isabelle de Larquier – communauté saint henri

Posté par pearoid le 22 août 2014

Isabelle de lar quier - Portrait N° 2  Toile sans châssis non datée et intitulée « Portrait N° 2″ – Signée au dos Isabelle de lar quier ! Toile réalisée en 2009 à la communauté saint henri.

Article sur la dépêche du midi lors d’une exposition

« Isabelle de Larquier, originaire de Touraine, est installée dans le sud-ouest depuis une quinzaine d’années. Après avoir été graphiste publicitaire, elle enseigne les arts appliqués en lycée professionnel, depuis 7 ans, dans l’Aude. Elle peint et expose depuis qu’elle vit dans cette région. Souffrant de douleurs articulaires aux genoux elle réalise ses œuvres allongée. Ses compositions sont structurées de lignes, d’espaces où toutes formes, toutes couleurs trouvent leurs places après un travail de superposition de couches de peinture (en épaisseur, en dégoulinure), de grattage (au couteau), de ponçage… »

Isabelle de Larquier : PORTRAIT (par elle même)

Délibérément éloignée de l’art contemporain et de ses manifestations provocatrices, je m’attache à retrouver , à travers la figuration, des valeurs d’humanité et d’humanisation.

Si peu à l’aise dans une civilisation décadente, où l’argent domine les intérêts et installe des rapports de force, je recherche l’évocation d’émotions et d’idées.

Je peins et expose depuis une quinzaine d’années. Mêlant les techniques (peinture, graphisme, collage…) et les matières (papiers, tissus, enduit, sable…) je crée des univers poétiques autour des thèmes de l’enfance, du couple… du cheminement personnel et spirituel, du voyage, de l’environnement, de la guerre. Depuis le début de mes problèmes de santé il y a 3 ans je peins allongée par terre.

Le temps est mon allié; j’aime travailler mes tableaux dans un temps prolongé, en superposant les couches de matières, en les ponçant… pour laisser voir les traces du passé, faire apparaître les contours du présent, tout en nuances.

Un corps à corps se joue entre le tableau et moi, avec pour langage la subtilité des couleurs, des matières, des formes, des lettres… et du sens que je donne à ma vie.

Laisser un commentaire