Colleye Genieis Marthe

Posté par pearoid le 8 juin 2013

Toujours pour quelques écus, la croûte vraisemblablement scolaire intitulée « Paysage dans le Causse Comtal » du 12 Mars 1980. Très digne de rentrer dans ma collection de bad art. // N’ayant pas l’habitude de faire disparaître mes propos déplacés…. et suite à un commentaire d’un lecteur, je tiens à présenter mes excuses pour cette description bêtement ironique.

Colleye Genieis Marthe  dans illustration tableau-300x230    attestation-150x93 causse comtal dans illustration

J’ai retrouvé une Colleye Marthe qui fût l’épouse du peintre Gabriel Genieis. Ils se retirèrent dans un village de Provence… qui semble bien correspondre au village de Mirabel les Baronnies. A suivre pour ceux qui auraient d’autres informations à me communiquer.

N’hésitez pas à regarder les commentaires même quand ils ne sont pas à mon crédit. Un lecteur m’a repris sur mon commentaire à propos de cette peinture et finalement je l’en remercie. De quel droit effectivement me permettrais-je de juger d’une peinture…Moi qui pourtant reste à la recherche de la moindre oeuvre perdue dans l’oubli. Merci Mr Xavier! Je tiendrai compte de votre remarque à l’avenir.

Marthe COLLEYE : Peintre, née à Fontoy (57). Elève de l’Académie Julian puis de l’atelier de J.P. Laurens et de Cormon elle fut l’épouse du peintre Gabriel Genieis (voir page wikipedia). Elle a exposé des natures mortes et un portrait au Salon des Artistes Français de 1926 à 1930. Marthe COLLEYE figure dans le dictionnaire des peintres de Montmartre.

3 Réponses à “Colleye Genieis Marthe”

  1. Xavier dit :

    je vous remercie sincèrement pour votre correction, c’est très honnête! Collectionneur de tableaux, je viens d’en acheter un Marthe COLLEYE dont je suis très content.
    Bonne continuation et merci encore.
    Cordialement,
    Xavier

  2. pearoid dit :

    Bonjour,
    je vous remercie de votre commentaire. Effectivement je ne suis qu’un simple collectionneur amateur. Il est vrai que ma remarque est quelque peu déplacée et je m’en excuse auprès de ses proches. Cependant, ce tableau fait partie de ma collection ce qui en fait, pour moi, un travail intéressant que je ne laisserais ou vendrais pour rien au monde.
    Cordialement

  3. Xavier dit :

    Bonjour,
    Je suis surpris que vous puissiez faire de tels commentaires, et encore plus que vous puissiez les écrire sur internet. Je pense que c’est un manque de délicatesse envers cet artiste qui n’est plus de ce monde et envers sa famille qui peut tomber sur vos propos simpliste et peu opportuns : votre appréciation est subjective. Comme on dit chez les gens bien élevés : on ne dit pas « c’est moche », mais « je n’aime pas ». Votre jugement n’engage que vous, à moins que vous ne puissiez justifier d’études poussées dans l’art et d’un titre d’expert.
    De plus, si vous aviez pris la peine de pousser un peu plus loin vous recherches, vous auriez pu voir qu’ elle et son époux ont faire de belles études artistiques et ont voué leur existence à l’art :
    Marthe COLLEYE : Peintre, née à Fontoy (57). Elève de l’Académie Julian puis de l’atelier de J.P. Laurens et de Cormon elle fut l’épouse du peintre Gabriel Genieis (voir page wikipedia). Elle a exposé des natures mortes et un portrait au Salon des Artistes Français de 1926 à 1930. Marthe COLLEYE figure dans le dictionnaire des peintres de Montmartre.
    Cordialement.
    Xavier

Laisser un commentaire